Lancement officiel de la plateforme QGJeune.org

QGJeune.org, la plateforme interactive d’informations sur la santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes au Burkina Faso, mise en oeuvre par le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) et financée par la coopération belge, a été lancé officiellement le 30 mars 2018 à Ouagadougou.

C’est parti ! QGjeune.org a été officiellement lancé dans la matinée du 30 mars 2018 dans la salle de conférence de l’immeuble des Nations Unies. C’est une salle comble qui a vibré à l’air des TIC pour la santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes, avec des jeunes venus de plusieurs associations et structures de la ville de Ouagadougou. Innovation pour innovation, le lancement a été également suivi en direct par visionconférence par une centaine de jeunes, des villes de Fada N’gourma et de Tenkodogo situées à plus 200 km de la capitale Ouagadougou.

Placé sous la présidence du Ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, le Pr Ouaro, ce lancement marque la mise en ligne officielle de la plateforme interactive d’informations sur la santé sexuelle et reproductive des ado et jeunes, qui entre dans le cadre d’un projet plus vaste dénommé : Accélération de la réalisation des droits en matière de santé sexuelle et de la reproduction au Burkina Faso. Projet financé par la coopération belge à hauteur de 5 millions d’euros.

C’est donc très satisfaite que la représentante de S.E.M l’Ambassadeur de Belgique au Burkina Faso, Mme Katrien Meersman a retracé la genèse de ce projet innovant débuté il y a de cela plus d’une année avec l’accompagnement de l’UNFPA Burkina Faso. Le chemin a été long, et la Belgique est fière d’être de retour au Burkina Faso après 10 ans d’absence, à travers ce projet mis en oeuvre par le Fonds des Nations Unies pour la population.

« Je vous exhorte vous les jeunes du Burkina à vous approprier cet outil innovant pour votre avenir, aller y ! posez des questions, parcourez les rubriques, utilisez le numéro vert gratuit, whatsapp et tous les services associés à la plate-forme, informez-vous, formez-vous » s’est-elle exprimée.

La Représentante résidente, Dr Edwige Adekambi Domingo, sous le lead duquel ce projet a pris vie, a relevé lors de son allocution le caractère particulier de QGjeune :  » Ce sont les jeunes qui ont participé à la définition des rubriques, du contenus, des besoins et même du nom de la plateforme; c’est une entreprise burkinabè avec à sa tête des jeunes qui ont développé la plateforme, et ce sont encore des jeunes qui ont participé à la mise en place des infrastructures de réseau wifi libre ouvert et disponible à Fada et Tenkodogo « . Tout cela dire pour que la jeunesse du Burkina est compétente, et déterminée à construire son avenir, en adoptant des comportements et attitudes responsables.

Le Pr Ouaro, Ministre de l’Education et de l’Alphabétisation, dont le ministère porte le projet, a salué cette initiative, qui vient pâlier l’absence depuis quelques années l’enseignement sur la SRAJ dans les établissements d’enseignements.
Ce lancement riche en couleur s’est achevé par la présentation de QGjeune.org, une séance de questions et réponses avec les jeunes de Ouaga, Fada et Tenkodogo, ainsi qu’une séance de téléchargement de l’application sur playstore.

Alors toutes et tous sur www.QGjeune.org

© UNFPA burkina Faso/Désiré Ouédraogo/Théo SOMDA

Leave a Comment

Contactez-nous

Pour toute demande d'informations, suggestion ou sollicitation.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search