Future intégration de l’OIM au système onusien

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et le Directeur général de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), William Lacy Swing, ont salué lundi 25 juillet 2016 l’adoption par l’Assemblée générale de l’ONU d’une résolution approuvant l’intégration de l’OIM au système onusien.

« Dès la signature de l’accord, le 19 septembre 2016, l’OIM va devenir une organisation liée au système des Nations Unies », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, dans un communiqué de presse, tout en se félicitant de l’adoption de cette résolution par l’Assemblée.
Le Secrétaire général a estimé que l’approbation de l’accord par les organes directeurs des deux organisations marque une étape importante dans l’histoire des « relations étroites » entre les Nations Unies et l’OIM. « Cet accord concernant nos relations formalise non seulement ce partenariat existant, mais établit également une coopération encore plus étroite entre les deux organisations », a ajouté M. Ban.

Le chef de l’ONU a souligné que le thème de la migration est au cœur du nouveau paysage politique mondial et de ses dynamiques sociales et économiques. A mesure que les flux migratoires à l’intérieur et à travers les pays augmentent, le Secrétaire général a estimé que le resserrement des liens entre l’ONU et l’OIM était « plus nécessaire que jamais ». M. Ban a espéré que cette évolution se traduise par une réponse globale plus efficace aux défis posés par les larges mouvements de population actuels. A ce titre, il a remercié le Directeur général de l’OIM, pour ses efforts afin de faire de ce nouvel accord une réalité.

« Nous vivons dans une période de grande tragédie et d’incertitude. Cet accord témoigne de l’engagement des États membres en faveur de migrations plus humaines et ordonnées, qui profitent à tous », a déclaré de son côté M. Swing dans un communiqué de presse. « C’est un jour historique, non seulement pour l’OIM et pour l’ONU, mais aussi pour les migrants et leurs familles à travers le monde », a-t-il ajouté, soulignant que l’OIM a travaillé en étroite collaboration avec l’ONU depuis sa fondation.

Créée à la suite de la Seconde Guerre mondiale pour la réinstallation des réfugiés en provenance d’Europe, l’OIM célèbre cette année en décembre son 65ème anniversaire. En 2015, cette organisation intergouvernementale, forte de plus de 9.500 employés et de 450 bureaux dans le monde, a aidé environ 20 millions de migrants. En vertu de l’accord qui sera signé en septembre, l’ONU reconnaît l’OIM comme un « acteur incontournable dans le domaine de la mobilité humaine », a déclaré M. Swing, citant notamment la protection des migrants et des personnes déplacées dans les communautés touchées, la réinstallation des réfugiés et des retournés volontaires et l’intégration de la migration aux plans de développement des pays.

L’accord sera signé par M. Ban et M. Swing lors du Sommet organisé par les Nations Unies pour les réfugiés et les migrants, au siège de l’Organisation à New York, le 19 septembre prochain. Cet évènement réunira les Etats membres de l’ONU, notamment pour définir une approche globale plus humaine et coordonnée face aux grands mouvements de réfugiés et de migrants dans le monde. L’OIM avait obtenu le statut d’observateur permanent à l’Assemblée générale de l’ONU en 1992, et un accord de coopération avait été signé entre les deux organisations en 1996. Reconnaissant la nécessité d’établir des relations encore plus étroites entre l’ONU et l’OIM, l’Assemblée générale avait demandé plus tôt cette année au Secrétaire général de prendre des mesures pour conclure un accord à cet égard.

Contact : Centre d’Information des Nations Unies (CINU) Ouagadougou
Tél : (226) 25 30 60 76 / 25 33 65 03 – site web : http://ouagadougou.unic.org
E-mail : unic.ouagadougou@unic.org/cinu.oui@fasonet.bf

Leave a Comment

Contactez-nous

Pour toute demande d'informations, suggestion ou sollicitation.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search